Sélectionner une page

Nous vous accueillons à Genève, à proximité des organisations internationales, dans une structure regroupant trois cardiologues aux profils complémentaires.

L’équipe comprend la Dre Ariane Testuz, ancienne médecin adjointe aux Hôpitaux Universitaires de Genève, le Dr Abdul Etemadi, ancien interne aux Hôpitaux Universitaires de Genève puis assistant chef de clinique au Centre Hospitalier Universitaire de Nantes, et le Dr Jacques Lars Hoffmann fondateur du cabinet, également formé aux Hôpitaux Universitaires de Genève.

De plus les trois cardiologues sont agrégés à l’Hôpital de La Tour, où ils réalisent certains examens tel que les coronarographies, les angioplasties, l’échocardiographie transoesophagienne ainsi que les contrôles de pacemaker.

Nous nous réjouissons de vous aider à prendre soin de votre coeur dans une ambiance professionnelle et chaleureuse.

Dr Abdul Etemadi

Biographie

Le Dr Abdul Etemadi a grandi au Grand-Saconnex et a suivi ses études de médecine à Genève. Après s’être spécialisé en médecine interne, il se forme en cardiologie générale, à l’hôpital de la Tour puis aux hôpitaux universitaires de Genève et obtient son titre FMH. Il se rend par la suite, pendant 3 ans, en France, au Centre hospitalier universitaire de Nantes, en tant qu’assistant chef de clinique, afin de se spécialiser dans la maladie coronaire et plus spécifiquement en cardiologie interventionnelle. Il obtient son diplôme inter-universitaire en 2017 et décide de revenir à Genève en 2019. Il est actuellement consultant a l’hôpital de la Tour où il participe aux gardes d’urgence pour les patients souffrant d’infarctus et effectue ses interventions au sein de cet hôpital. Parallèlement à son activité libérale, le Dr Etemadi participe régulièrement à des missions avec la Chaîne de l’espoir, une association française ayant pour objectif de permettre à la population des pays en voie de développement d’accéder aux soins et à l’éducation.

Dre Ariane Testuz

Biographie

La Dre Ariane Testuz a grandi près de Morges et a effectué ses études de médecine à Genève de 1997 à 2003. Intéressée dès l’université par le système cardiovasculaire, elle débute sa formation de cardiologue en 2007 après avoir terminé son cursus de médecine interne générale. Après près de 10 ans au sein du service de Cardiologie des HUG, comprenant également un séjour de perfectionnement à l’hôpital Bichat à Paris, elle devient médecin adjointe au sein des unités d’échocardiographie et d’insuffisance cardiaque. Elle jouit d’une grande expérience dans les domaines de l’échocardiographie (accréditation ESC pour l’échocardiographie transthoracique et transoesophagienne, échocardiographie de stress) et de la prise en charge de l’insuffisance cardiaque (CAS en Insuffisance cardiaque à l’Université de Zürich).

Dr Jacques Lars Hoffmann

Biographie

Après avoir effectué sa scolarité et ses études de médecine à Genève, le Dr Hoffmann obtient son titre de spécialiste FMH en médecine interne en 1991, et celui de spécialiste FMH en cardiologie en1996. Il est installé comme cardiologue depuis 1998 sur la rive droite. Dès le début de son activité clinique il a travaillé comme médecin adjoint à l’hôpital de la Tour, où il effectue actuellement régulièrement  les contrôles de stimulateurs cardiaques et de défibrillateurs sous la supervision de Dr Chan-Il Park. Il est également médecin consultant aux hôpitaux universitaires de Genève. Au cabinet médical le Dr Hoffmann pratique la cardiologie générale (électrocardiogramme, test d’effort, électrocardiogramme de 24h (Holter), R-test, MAPA, échocardiographie transthoracique et écho-Doppler des vaisseaux du cou).

Le centre est équipé de manière à pouvoir effectuer la plupart des examens cardiologiques ambulatoires.

Électrocardiogramme

Les battements cardiaques sont déclenchés et contrôlés par un système de production et de conduction d’électricité. Son activité peut être facilement enregistrée à l’aide d’électrodes apposées à la surface de la peau. Celles-ci sont placées de manière à obtenir 12 « dérivations », c’est-à-dire une « image électrique du cœur » dans 12 directions différentes. Il en découle un tracé (l’électrocardiogramme) dont la morphologie peut révéler des anomalies du rythme cardiaque, mais également des infarctus (aigus ou anciens), ou des atteintes du muscle cardiaque plus rares. L’électrocardiogramme constitue donc un des examens de base de toute consultation cardiologique.

Test d’effort

Beaucoup de symptômes en lien avec le cœur sont intermittents ou apparaissent à l’effort. C’est pourquoi on cherche à les reproduire à l’occasion d’un test d’effort. Durant ce test vous êtes sur un vélo d’intérieur, et nous enregistrons l’électrocardiogramme, la fréquence cardiaque et la pression artérielle. Cet examen permet d’identifier des troubles du rythme cardiaque ou une angine de poitrine. Il permet également de vous donner des information sur votre capacité physique, ainsi que votre pression artérielle et votre fréquence cardiaque à l’effort.

Holter ou R-test: ECG de longue durée

Pour caractériser les troubles du rythme cardiaque, il est nécessaire de les enregistrer. Comme ils sont souvent intermittents, les symptômes sont souvent résolus au moment de la consultations, même en urgence. C’est pourquoi on peut effectuer un enregistrement de l’électrocardiogramme sur 24h ou plusieurs jours selon la fréquence des symptômes. C’est le Holter (24h) et le R-test (plusieurs jours). On colle donc soigneusement des électrodes qui sont rattachée au boîtier qui enregistre l’électrocardiogramme pendant la durée souhaitée. Il est indispensable de remplir soigneusement la fiche d’activités qui l’accompagne, pour que nous puissions interpréter correctement vos données selon vos activités et vos symptômes.

MAPA (mesure ambulatoire de la pression artérielle)

L’hypertension artérielle (HTA) constitue un des principaux facteurs de risque cardiovasculaire et n’occasionne pas toujours de symptômes. La pression artérielle est fluctuante au courant de la journée et de la nuit de façon naturelle: elle augmente à l’effort et lors d’émotions ou de douleurs, et diminue pendant le repos et le sommeil. Afin de mieux analyser les fluctuations de votre pression artérielle, et d’ainsi détecter une HTA ou personnaliser votre traitement antihypertenseur, nous effectuons des MAPA. Ceci se fait au moyen d’un appareil que vous portez pendant 24h et qui enregistre à intervalle régulier votre pression artérielle tout au long de votre journée et pendant une nuit.  Il est également primordial de remplir soigneusement la fiche d’activités qui l’accompagne, pour que nous puissions interpréter correctement vos données.

Échocardiographie

L’échocardiographie est une méthode rapide et indolore qui permet d’obtenir des images dynamiques en 2 et 3 dimensions du cœur grâce à un échographe. Après application de gel sur la sonde de l’appareil, l’image est reproduite sur un écran et permet d’analyser entre autres la force de contraction du muscle cardiaque et l’aspect des valves. Le Doppler, technologie intégrée à ce type d’appareil, permet d’analyser les flux intracardiaques et par exemple de quantifier les rétrécissements ou régurgitations valvulaires. Cette modalité diagnostique constitue l’un des outils de base du cardiologue, et est aisément réalisée dans notre centre.

Échocardiographie de stress (physique ou pharmacologique)

Bien que le test d’effort et l’échocardiographie soient utilisés indépendamment depuis longtemps, leur combinaison en un seul examen n’est devenue répandue que depuis une dizaine d’années. Alors que les centres universitaires fournissent cette prestation, tous les cabinets de cardiologie ne réalisent pas d’échocardiographie de stress. Cet examen consiste à faire pédaler le patient, ou à accélérer le cœur au moyen d’un médicament (la dobutamine), en même temps qu’on effectue une échocardiographie. Cet outil est particulièrement utile pour le dépistage de la maladie coronarienne, les bilans préopératoires, ou l’investigation d’un essoufflement inexpliqué.